Tenue et retenue: l’importance de la modestie

Modestie

Modeste: Emprunté au latin modestus «modéré, mesuré; calme, doux, tempéré; honnête; réservé, discret; vertueux». Qui a de la pudeur, de la décence.

Voici quelques réflexions à propos de cette fameuse modestie dont on parle tant et qui n’est pas toujours bien comprise. Il ne s’agit pas de devenir coincée, ni d’être hypocrite en pratiquant uniquement la modestie vestimentaire en laissant de côté celle du coeur et de la parole par exemple. Elle est une façon d’honorer Dieu et un témoignage de notre foi, de nos vertus et de nos valeurs, c’est pourquoi les apôtres et les saints ont toujours insisté sur l’importance de cette vertu.

La modestie est l’un des douze fruits de l’Esprit (Épître de Saint Paul aux Galates V, 22). Elle est la conséquence et le signe du Saint Esprit dans nos âmes mais aussi la condition pour qu’Il y reste.

La modestie permet de dominer les mouvements immodérés de toutes nos passions, elle a donc besoin du concours des autres vertus. Nous devons la pratiquer en tous temps et en tous lieux car elle a pour objet d’honorer Dieu. « Elle fait que notre tenue, nos mouvements et tout ce que nous faisons se tiennent en dessous de l’excès, au-dessus du défaut » (Saint Bonaventure).

Dans l’un de ses sermons, Saint Bernard nous rappelle que « la modestie est la perle des mœurs, la verge de la discipline, la sœur de la continence, la lampe de l’âme chaste; elle fait disparaître le mal, elle propage la pureté; elle est la gloire spéciale de la conscience, la gardienne de la réputation, l’honneur de la vie, le siège de la force, les prémices de la vertu, ce que la nature a de plus louable, et l’ornement de tout ce qui est honnête».

« L’important est de conserver la modestie aussi bien que le sentiment éternel de la féminité »  (Avertissement du cardinal Siri à propos des femmes portant des vêtements masculins). « Il existe des valeurs supérieures à maintenir, bien plus nécessaires que les commodités passagères »: pensons-y lorsque nous sommes tentées de porter des pantalons ou des jupes trop courtes.

« Que l’intérieur des femmes soit riche devant Dieu, par l’incorruptibilité d’un esprit modeste et tranquille » (Pierre III, 1-17).

N’ayez pas peur du regard des autres et n’oubliez pas que « vous n’influencerez jamais le monde en tentant d’être comme lui»!

2 réflexions sur “Tenue et retenue: l’importance de la modestie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s