« La plupart des gens sont heureux dans la mesure où ils ont décidé de l’être »

La plupart des gens sont heureux dans la mesure où ils ont décidé de l'être.png

Le titre vous aura peut-être étonné, pourtant à la lecture de La puissance de la pensée positive de Norman Peale vous comprendrez le pouvoir que nous avons de changer nos vies en appliquant ses méthodes déjà testées et approuvées par des centaines de personnes. Selon l’auteur, personne n’est voué à l’échec et nous pouvons tous avoir une vie remplie de joie et de satisfactions si nous en prenons les moyens. Personnellement je faisais déjà certains exercices sans le savoir, je peux donc vous garantir qu’avec de la bonne volonté et de la persévérance vous pouvez avoir des résultats très rapidement!

Ce pasteur protestant propose de multiples exercices très faciles à appliquer dans la vie quotidienne mais qui cependant demandent une certaine rigueur et surtout beaucoup de foi. Il jalonne son ouvrage de multiples exemples et témoignages de personnes ayant appliqué ses méthodes et dont la vie fut changé du tout au tout que ce soit d’un point de vue familial, professionnel ou personnel. Il serait bien trop long de faire un résumé exhaustif de ce livre, je vais simplement vous dévoiler ici certains exercices qui pourraient peut-être vous aider et vous donner envie d’aller plus loin en achetant cet ouvrage.

1 – Changez votre mode de pensée

C’est un peu la base de ce livre de développement personnel: « Les pensées qui habitent un homme tout au long de la journée font de lui ce qu’il est » (Ralph Waldo Emerson). Marc Aurèle disait aussi « ce sont ses pensées qui façonnent la vie d’un homme ». En effet, nous sommes maîtres de nos pensées ou en tout cas nous devons tâcher de l’être. Et peu de gens ont conscience de l’impact que peuvent avoir leurs pensées sur leur journée, leur vie, leur façon d’évoluer en société. Abraham Lincoln avait raison de dire que « la plupart des gens sont heureux dans la mesure où ils ont décidé de l’être »: c’est à nous de construire notre bonheur, la solution est en nous, il faut simplement l’apprivoiser et la maîtriser. Soyons confiants et apprenons à adopter une attitude optimiste en toutes circonstances, nous serons étonnés des résultats!

2 – Quelle est la première pensée que vous avez le matin?

La réponse à cette question détermine généralement la façon dont vous allez passer votre journée. Dans les périodes difficiles pour moi, je me surprenais parfois à éteindre mon réveil en disant « quelle vie pourrie » parce que je repensais à ce que je n’avais pas ou à ce qui était difficile. Mais un jour cela m’a interpellée et je me suis dit que je ne pouvais pas continuer comme ça, et de plus que ça n’était pas vrai. Je me réveille désormais en me disant « encore une belle journée qui commence, une nouvelle occasion de faire le bien, de m’améliorer, d’apprendre des choses et de m’amuser ». Je récite également la prière de madame Elisabeth, et la journée peut commencer sous de bons auspices. Nous ne nous en rendons pas toujours compte mais le fait d’entraîner notre cerveau comme ceci va nous aider à être plus positifs, à mieux vivre nos journées, à en surmonter les contradictions ou les obstacles, bref à avancer de façon positive. C’est pour cela que ces premières pensées de la journée sont déterminantes.

3 – Comment réagissez-vous face aux épreuves?

Dans les difficultés (maladie, problèmes d’argent, chômage, tensions familiales, problèmes relationnels…) nous réagissons tous de façon différente: certains se renferment, d’autres se mettent en colère. Parfois nous baissons les bras tout de suite, voyant chaque difficulté comme insurmontable. Lorsque je sens la tension ou l’anxiété monter en moi pour quelque raison que ce soit (injustice au travail, contrariété dans mes activités) je commence par respirer profondément et me forcer à me poser. Je me concentre pour stopper mes pensées et les empêcher de partir en un tourbillon incontrôlable de négativité, de découragement, de colère. Je récite ensuite des versets de la Bible qui m’apaisent: « Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien » ou encore « Je peux tout en Celui qui me fortifie ».  A chacun de choisir des paroles qui le rassurent, l’aident à prendre du recul et à relativiser. Cette méthode vous aidera à ne pas réagir à chaud, à ne pas vous laisser aller dans une spirale négative et à pouvoir ainsi être dans de meilleures dispositions pour faire face à vos problèmes.

4 – Les 10 règles pour être aimé

Voici les dix règles à appliquer pour vous aider à gagner l’estime des gens et ne plus vous sentir seul:

  • apprenez à retenir les noms des personnes de votre entourage
  • soyez une personne de compagnie facile, qui met les gens à l’aise
  • soyez détendu, calme et serein
  • ne soyez pas égocentrique, restez modeste
  • cultivez l’art d’être intéressant pour que les gens recherchent votre compagnie
  • éliminez tous les aspects irritants de votre personnalité
  • dissipez tout malentendu passé ou présent, n’entretenez pas de rancune
  • appliquez-vous à aimer votre prochain jusqu’à ce que cela devienne une habitude
  • ne manquez jamais une occasion de féliciter quelqu’un pour un succès ou de compatir à ses souffrances
  • ayez une vie spirituelle riche et servez-vous en pour aider les gens à mieux affronter la vie, vous recevrez en retour une amitié sincère et profonde

 

Ce petit livre regorge de bien d’autres conseils très avisés par rapport à la prière, la maladie, le succès financier, la perte de vitalité ou encore la détente. Je vous encourage vraiment à le lire, il pourrait bien changer votre vie ou en tout cas votre vision de la vie 😉 Et vous, aimez-vous les livres de développement personnel? Lesquels avez-vous lus et appréciés? Dites-moi tout en commentaire!

La puissance de la pensée positive.jpg

Si vous souhaitez lire l’ouvrage complet de Norman Peale, vous pouvez vous le procurer ici. En commandant ce livre sur Amazon et à partir de mon site, vous me permettez de toucher une modeste commission et ainsi de financer la maintenance et la mise à jour de ce site 🙂 Merci d’avance 😉

Crédit photo: Pexels.

2 réflexions sur “« La plupart des gens sont heureux dans la mesure où ils ont décidé de l’être »

  1. Sylvie dit :

    Merci pour cet article ! Voici en complément un extrait d’une audience de Benoît XVI que j’aime beaucoup : il explique comment se créer une « mémoire du bien », qui aide à passer les moments difficiles.
    « Dans notre prière nous devrions regarder plus souvent comment, dans les événements de notre vie, le Seigneur nous a protégés, guidés, aidés et le louer pour ce qu’il a fait et continue de faire pour nous. Nous devons être plus attentifs aux choses bonnes que le Seigneur nous donne. Nous sommes toujours attentifs aux problèmes, aux difficultés et c’est comme si nous ne voulions pas percevoir que des choses belles nous viennent du Seigneur. Cette attention, qui devient gratitude, est très importante pour nous et nous crée une mémoire du bien qui nous aide aussi dans les heures sombres. Dieu accomplit de grandes choses et qui en fait l’expérience — attentif à la bonté du Seigneur avec l’attention du cœur — est comblé de joie. »

    Aimé par 1 personne

  2. femmeapart dit :

    Merci Sylvie pour ce partage, c’est un très beau texte et qui sonne juste. Nous sommes souvent très prompts à être négatifs ou à pointer les difficultés ou les manques, et nous ne pensons pas assez à remercier et à louer! J’aime beaucoup cette expression de « mémoire du bien » et ça rejoint un peu ce que je disais dans mon article sur la méditation.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s