Peut-on être extraverti et supportable?

Extraverti

Extraverti: qui est tournée vers le monde extérieur.

Sous ce titre un brin provocateur, je souhaiterais simplement vous parler aujourd’hui de personnes ayant un caractère que certains jugeraient…insupportable 😉 J’ai déjà évoqué dans cet article quelques pistes pour aider les personnes à tendance introvertie à se sentir bien dans leur peau et bien dans la société. Il est désormais temps de nous pencher sur le cas des personnes ayant un comportement expansif, parfois envahissant ou trop exubérant. Car oui, il est possible d’être extraverti et supportable (et je ne le dis pas seulement parce que je suis extravertie 😉 ).

Mais pourquoi les personnes extraverties peuvent-elles parfois agacer leurs contemporains? Tout simplement parce qu’elles ont une tendance naturelle à parler facilement, à avoir une certaine assurance, à renvoyer une image positive et sûre d’elle à leur entourage. Ce ne sont pas des défauts en soi, mais portées à l’extrême ces attitudes peuvent pousser à monopoliser les conversations, ne pas laisser de place aux autres voire les écraser, trop imposer ses points de vue personnels, parler fort ou faire trop de bruit, ne pas savoir s’effacer ou se faire discret lorsque c’est nécessaire. Voici donc quelques pistes pour éviter de tomber dans ces écueils et rester une personne joyeuse, positive et communicative sans devenir importune:

  • apprenez à laisser de la place aux autres dans les conversations: pour cela, vous pouvez élaborer de petites stratégies, telles qu’essayer de ne pas commencer vos phrases par « moi » ou « je ». Vous pouvez aussi vous obliger à demander des nouvelles de votre interlocuteur avant de raconter votre journée. Essayez de vous intéresser aux autres en leur posant des questions, pour leur donner l’occasion de s’exprimer et de parler. Efforcez-vous de ne pas interrompre votre interlocuteur ou une conversation déjà en cours entre plusieurs personnes; développez votre sens de l’écoute.
  • observez avant d’agir: lorsque vous arrivez dans un groupe par exemple, ne prenez pas tout de suite la parole pour donner votre avis ou raconter votre expérience. Essayez d’abord d’écouter, de regarder, afin de pouvoir intervenir adroitement et au bon moment, si nécessaire. Savoir se taire permet d’avoir le temps de prendre du recul et d’intérioriser un peu ses pensées. L’une des forces des introvertis réside justement dans cette capacité d’observation et d’analyse qui est surtout possible si l’on sait se taire et être attentif au monde qui nous entoure.
  • sachez passer du temps seul: les personnes extraverties ont tendance à vouloir rechercher en permanence la compagnie des autres puisque c’est leur façon de se ressourcer et d’exister. Apprenez à avoir des moments de calme et de solitude. Une promenade dans la nature, de la lecture, une soirée par semaine chez soi sans sortir: rien de tel pour se ressourcer et réfléchir. C’est dans le silence intérieur que l’on arrive le mieux à prendre du recul et à se concentrer.
  • faites chaque chose tranquillement et à fond: j’en sais quelque chose, lorsque l’on est extraverti on a tendance à être en permanence en mode « multi-tâches », à essayer de tout faire en même temps et très vite.  Ralentir un peu ce rythme et tâcher de faire chaque chose tranquillement et plus à fond permet de s’investir entièrement dans ce que l’on fait, sans se déconcentrer. Ce sérieux dans vos actions montrera à votre entourage ou à vos collègues que vous êtes fiable et appliqué.
  • favorisez des échanges moins nombreux mais plus profonds: cela rejoint un peu le point précédent. Apprenez à privilégier des circonstances favorables pour de belles conversations (endroit calme, horaire adapté, téléphone éteint…), et n’oubliez pas qu’il faut, en premier lieu, être à l’écoute de votre interlocuteur et ne pas l’envahir ni prendre le pas sur lui. L’idée ici est de travailler sur l’importance que vous accordez à l’autre et la place que vous lui laissez, plutôt que de multiplier les interactions sociales qui ont souvent pour but de vous permettre de vous épancher et de parler de vous.
  • faites attention au ton de votre voix et aux gestes brusques: votre langage corporel en dit beaucoup sur vous, c’est pourquoi il est important de le maîtriser autant que possible. Il suffit d’avoir de la volonté et de s’exercer régulièrement afin de dompter vos mauvaises habitudes: parler sur un ton bas (mais audible bien entendu), éviter les grands éclats de rire qui attirent l’attention sur vous, éviter les grands gestes, surtout avec les bras.

Vous l’avez compris, si vous êtes extraverti il est possible de mettre plein de petites choses en place pour que ce trait de votre personnalité ne soit pas gênant pour autrui et ne vous classe pas immédiatement dans la catégorie des personnes envahissantes à souhait que l’on ne souhaite pas fréquenter de peur de se faire engloutir par elles. Sachez proposer sans imposer, guider sans forcer et motiver sans brusquer. Les personnes extraverties sont souvent souriantes et de bonne humeur, mettent de l’ambiance là où elles passent, savent motiver les troupes et mettre à l’aise les nouveaux venus: restez comme vous êtes, simplement n’oubliez pas d’être attentif aux autres.

Et vous, quel caractère avez-vous? Vous reconnaissez-vous dans cet article? Dites-moi tout en commentaire!

Ces articles peuvent également vous intéresser: « Un sourire ne coûte rien mais il rapporte beaucoup » et A-t-on le droit de s’aimer? L’estime de soi chez la femme chrétienne

Crédit photo: Pexels.

3 réflexions sur “Peut-on être extraverti et supportable?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s