Mettre de l’ordre dans sa maison, c’est mettre de l’ordre dans sa vie

La magie du rangement.png

Je vous en parlais dans cet article, je suis une personne très organisée, dont les deux devises préférées sont: « ce qui est fait n’est plus à faire » et « une place pour chaque chose et chaque chose à sa place« . Vous l’aurez sûrement compris, ranger, nettoyer et organiser est loin d’être un problème pour moi. C’est au contraire quelque chose qui me permet de me détendre et de me sentir bien dans mon environnement, que ce soit à la maison ou au bureau. C’est donc tout naturellement que je me suis reconnue dans le livre de Marie Kondo, La magie du rangement. Cette japonaise de 34 ans, spécialiste dans l’art du rangement (oui, c’est un art!) a déjà plus de 6 millions de lecteurs à travers le monde et, depuis peu, une série Netflix qui lui est consacré. Sa méthode, appelée méthode KonMari, est à la fois simple et révolutionnaire, et ses théories, pleines de bon sens, sont toujours corroborées par ses nombreuses expériences au Japon comme ailleurs. Je vous propose aujourd’hui quelques pensées tirées de son ouvrage de référence.

Tout d’abord je voulais vous préciser que ce livre s’adresse à toutes, que vous soyez organisée ou non, et que vous ayez l’impression que votre intérieur soit rangé ou pas. Si ranger vous paraît superflus ou tout du moins trop banal pour faire l’objet d’un article, n’oubliez pas que « lorsque vous rangez votre maison, vous mettez également de l’ordre dans vos affaires et dans votre passé. Résultat, vous voyez très clairement ce dont vous avez besoin dans la vie, ainsi que le superflu, sans oublier ce que vous devez et ne devez pas faire ». Dans le premier chapitre de son ouvrage, Marie Kondo explique les différentes raisons pour lesquelles une maison ne reste pas rangée longtemps. L’explication la plus simple est que la méthode de rangement adoptée n’est pas efficace. Il ne faut pas ranger un peu chaque jour, mais procéder à un grand tri une fois pour toutes. Ce tri est à faire par catégorie (vêtements, livres, objets divers, ainsi qu’objets à valeur sentimentale) et non par pièce. Une fois cette étape passée, vous n’aurez plus grand-chose à faire au quotidien, à part remettre chaque objet à sa place. Le grand piège à éviter: acheter plein de gadgets de stockage et…stocker au lieu de trier et/ou jeter!

Dans la suite de son ouvrage, notre charmante japonaise explique justement l’importance de jeter (ou donner bien entendu) ce dont nous n’avons plus besoin. C’est là où je trouve qu’elle est parfois un peu trop radicale, car elle oublie, selon moi, l’importance de l’héritage et de la transmission qui se fait de génération en génération. Marie Kondo conseille de ne garder que les vêtements et objets qui vous procurent de la joie et qui vous aident à vous sentir bien. Parfois on n’ose pas se débarrasser de certaines choses car on culpabilise ou on pense à la valeur de l’objet acheté ou reçu. Cependant il faut apprendre à se dire: ce vêtement ne me met pas en valeur, je dois m’en séparer. Je n’aime pas ce vase que ma tante m’a acheté, je peux le donner. Ce qui peut vous aider à le faire sans culpabiliser, c’est de voir le côté positif des choses. Par exemple: cette robe, même si je l’ai achetée récemment, m’a aidé à me rendre compte que cette coupe de vêtement ne me va pas et à être plus sûre de moi dans mes choix futurs. Elle rendra quelqu’un d’autre heureux, je la donne.

Pour réussir votre tri, réunissez tous les objets d’une catégorie, vos vêtements pour commencer, au même endroit. Cela vous facilitera la tâche et vous permettra de vous rendre compte du nombre de vos possessions. Concernant les méthodes de pliage je vous laisse lire le livre de cette spécialiste ou bien visionner des tutoriels vidéos sur YouTube. Vous seriez étonnées de la place que l’on peut gagner en rangeant ses vêtements à la verticale! Cette méthode permet également de mieux visualiser ce que vous avez dans vos tiroirs et dans vos placards. Marie Kondo conseille également de commencer par se débarrasser des objets dont on ne veut pas avant de ranger son intérieur, sinon vous n’avancerez jamais! Autre astuce de notre spécialiste: rangez vos sacs…dans vos sacs, pour gagner de la place. Et pour ne pas retrouver un placard en bazar dans peu de temps, n’y rangez jamais de nouveaux vêtements sans en avoir enlevé les étiquettes et autres boutons de rechange au préalable.

Ce qui me plaît beaucoup dans cet ouvrage, c’est la façon dont Marie Kondo voit son intérieur. Elle insiste bien sur le fait qu’il doit être à notre image, nous procurer joie et apaisement. D’après les témoignages de bon nombre de ses clients, elle nous assure que tous ont retrouvé leur confiance en eux, ont remis de l’ordre dans leur vie et y voient plus clair dans leur avenir. L’endroit où nous vivons influe physiquement sur nous, c’est pour cela qu’il est si important de le maintenir en ordre. Et être entouré de choses qui sont sources de joie vous rendra heureux, d’où l’importance de ne garder que des objets qui vous sont vraiment utiles et qui vous plaisent. Et c’est cela la magie du rangement 🙂

La-magie-du-rangement

Si vous souhaitez lire l’ouvrage complet de Marie Kondo, vous pouvez vous le procurer ici. En commandant ce livre sur Amazon et à partir de mon site, vous me permettez de toucher une modeste commission et ainsi de financer la maintenance et la mise à jour de ce site 🙂 Et vous ne paierez pas un centime de plus! Merci d’avance 😉

Ces articles peuvent également vous intéresser: « La simplicité est la sophistication extrême » et Tri de printemps: simplifier sa vie, c’est l’enrichir.

Crédit photo: Adobe Stock.

6 réflexions sur “Mettre de l’ordre dans sa maison, c’est mettre de l’ordre dans sa vie

  1. Amaëlle dit :

    Merci pour cet article intéressant. Je connaissais le nom de Marie Kondo. Je suis entièrement d’accord avec les bienfaits qu’apportent le rangement et le tri. J’aime bien l’idée de voir le côté positif des choses. J’ai donné il y a 10 jours un objet acheté fort cher il y a 6 ans, qui ne me correspondait plus, qui en réalité ne m’a jamais correspondu. C’était une erreur qui m’a coûté cher, mais maintenant qu’il est sorti de la maison je respire : il va être utile à quelqu’un au lieu de rester dans un placard.
    En revanche je suis complètement sceptique face au principe de faire un tri une fois pour toutes. Viser de défendre sa maison contre l’invasion des objets, oui. Mais nous évoluons, nos besoins aussi, notre situation familiale change, nous déménageons, changeons de travail, autant d’éléments qui rendent impossible ce tri une fois pour toutes, d’autant plus quand on est plusieurs dans la maison ! A mes yeux, le défi est d’accepter un certain désordre, lié à la vie, et de ne pas se décourager, de continuer à trier régulièrement. Mais peut-être un « grand jour du rangement » rendrait-il toute la famille plus sensible à la nécessité de ne pas s’encombrer…

    Aimé par 1 personne

  2. femmeapart dit :

    Merci Amaëlle pour ce commentaire! Je ne suis effectivement pas d’accord avec tout ce que dit Marie Kondo et je pense que sa méthode peut être adaptée à la situation de chacun. Mais beaucoup de principes sont intéressants et encourageants 🙂

    J'aime

  3. changemymumlife dit :

    Bonjour!

    Alors moi, mon livre de référence dans ce domaine, c’est celui de Dominique Loreau « faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi »

    Je l’ai en version mini avec du papier bible, dans mon sac, et je le lis et relis, feuillette et surligne, j’adore!

    Merci pour l’article. J’apprécie aussi beaucoup Marie Kondo même si j’avoue que je n’accroche pas à sa série Netflix, je préfère de loin ses livres !

    Marie

    Aimé par 1 personne

  4. Fleur dit :

    J’ai regardé l’émission de Marie Kondo sur Netflix et j’avoue que lorsqu’on voit le bazar des grands intérieurs américains je comprends qu’elle s’en soit donnée à coeur joie dans le vidage de ces maisons. A noter que Marie en parle pas anglais et est accompagnée d’une traductrice. Ce n’est pas non plus une minimaliste et elle comprend parfaitement que l’on garde des objets souvenirs qui nous tiennent à coeur. J’ai particulièrement aimé l’épisode sur la famille originaire du Japon. Un couple de jeune retraité qui a racheté la maison familiale et en faisant le tri, et dieu sait qu’ils ont jeté, ils ont trouvé un trésor inestimable sur le passé de leur famille au Japon.
    Marie Kondo en tant que japonais doit probablement être bouddhiste et influencée par le Feng Shui cet art millénaire chinois ou chaque chose doit être à sa place dans la maison pour créer l’harmonie dans notre vie. Le seul truc que je lui ai « piquée » c’est le pliage des chaussettes :-).
    Mais je préfère malgré tout l’approche de Dominique Loreau et m’inspirer du Feng shui.

    J'aime

  5. femmeapart dit :

    Je fais aussi attention au pliage des chaussettes et des collants maintenant 😉 J’essaie de plier à la verticale aussi, et c’est vrai que je trouve mes tiroirs plus harmonieux et spacieux maintenant.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s