Ce qui fait de nous des femmes (et pourquoi cela vaut le coup) (1/2)

Ce qui fait de nous des femmes

Brittany Pettibone, écrivain et activiste politique américaine née en 1992, a terminé l’année dernière son premier livre n’appartenant pas au genre de la science-fiction comme habituellement et qu’elle a choisi d’intituler Ce qui fait de nous des femmes (et pourquoi cela vaut vraiment le coup). Elle voulait aborder dans cet ouvrage des thèmes tels que l’amitié, l’égalité, la féminité, les carrières professionnelles, le mariage, les enfants, etc. Mais au fur et à mesure de l’écriture de son premier chapitre, elle s’est rendue compte que l’on ne pouvait pas parler de tous ces sujets sans avoir d’abord exploré la difficulté majeure à laquelle toutes les femmes sont confrontées: l’estime de soi. Dès son introduction, elle évoque un problème assez simple: comment donner de l’amour aux autres si l’on ne s’aime pas soi-même? Il est donc crucial pour nous, les femmes, de comprendre d’où vient généralement ce manque d’estime de nous-mêmes, d’identifier ces points faibles pour pouvoir travailler dessus, regagner en confiance en nous afin d’être en mesure de rayonner d’amour et de bonté auprès de ceux qui nous entourent. Sans oublier de ne pas faire aux autres ce que l’on n’aimerait pas que l’on nous fasse.

1 – La comparaison négative

Il est tout à fait humain de se comparer aux autres. C’est une façon comme une autre pour nous de mesurer la valeur, la quantité ou la nature de quelque chose. Mais les problèmes commencent lorsque la comparaison est inappropriée ou tout à fait fausse. Nous trouverons toujours des personnes plus belles, plus intelligentes, plus sportives, plus grandes, plus populaires, plus drôles, plus séduisantes que nous. Toujours. Et à force de nous comparer aux autres, nous nous perdons nous-mêmes car nous voulons leur ressembler ou avoir leur approbation. Nous nous mettons une pression folle et nous laissons nos insécurités prendre le dessus sur notre raison. Chacune de nous est unique et irremplaçable. Chacune de nous a des qualités qui lui sont propres (physiques, intellectuelles, morales) et sur lesquelles elle doit miser et s’appuyer pour se construire, petit à petit. N’oublions pas qu’aucun être humain n’est parfait, et nous devons, nous aussi, ne pas détruire les autres par des comparaisons négatives. Pour conclure ce chapitre, notre jeune américaine nous rappelle que le fait de se comparer aux autres, si cela est fait d’une façon saine et positive, peut nous aider à avoir de bons modèles qui nous inspirent et nous motivent à nous améliorer et à donner le meilleur de nous-mêmes.

2 – Le rejet

Toute femme expérimentera au moins une fois au cours de sa vie le sentiment de rejet, même les meilleures, les plus talentueuses et les plus belles d’entre nous. Car nous n’allons pas toujours être désirées en retour par les personnes et les choses que nous désirons. « Voyez le rejet comme une opportunité de vous améliorer. (…) Si nous considérons le rejet de cette façon, nous allons alors toujours aller de l’avant« . Toujours recevoir une gratification immédiate pour ce que nous faisons va nous empêcher de grandir, car, pour cela, nous avons besoin de la confrontation et du conflit. « Considérez le rejet comme une redirection vers d’autres opportunités ». Parfois nous n’avons pas le recul suffisant pour comprendre où nous mène notre chemin de vie, mais n’oublions pas que la Providence veille, et que certaines étapes un peu douloureuses sont parfois là uniquement pour nous permettre d’arriver à un plus grand bien et à ce pour quoi nous sommes ici-bas. N’oublions pas que si nous-mêmes nous devons rejeter quelqu’un ou quelque chose un jour, nous devrions le faire avec le plus de diplomatie et de gentillesse possible.

3 – Le harcèlement

Le fait d’être harcelée ne doit pas être confondu avec le simple fait d’être critiquée ou que l’on émette une opinion différente de la nôtre. Lorsque l’on est harcelée (à l’école, au travail, dans sa vie publique), le plus important est de ne pas rester seule et de se construire un réseau de soutien (famille, ami, psychologue, conseiller). Les personnes qui nous harcèlent ou nous maltraitent le font généralement parce qu’ils ont une certaine forme de pouvoir ou, au contraire, parce qu’ils se sentent faibles et essaient, de cette façon, de reprendre le pouvoir. La meilleure réaction, lorsque c’est possible, est justement de n’en avoir aucune, car c’est ce que ce genre de personnes cherche: vous faire réagir et vous blesser. Soyez indifférente et ne montrez pas votre vulnérabilité au monde, en dehors,  bien sûr, des personnes proches qui vous soutiennent. Essayons nous-mêmes de ne pas devenir des personnes qui harcèlent, qui sont méchantes et qui utilisent telle ou telle personne comme un bouc émissaire par jalousie ou par envie.

4 – Le manque d’authenticité

Très souvent, nous savons qui nous sommes, nous connaissons nos convictions et nos valeurs, mais nous choisissons de les trahir pour « rentrer dans le moule ». Nous avons peur d’être considérées comme nulles ou bêtes si nous n’allons pas dans le même sens que les autres. Une deuxième raison qui nous pousse à manquer d’authenticité est le fait que, parfois, nous n’avons pas confiance en nous, en ce que nous croyons et en ce que nous avons envie d’accomplir. « Par conséquent, nous imitons ceux qui nous entourent, nous adoptons leur personnalité, leurs aspirations, leurs goûts, et même leurs croyances politiques et religieuses ». Le problème est que nous ne serons jamais aimées pour ce que nous sommes mais pour ce que nous prétendons être. Nous nous sentirons donc toujours vides au fond de nous-mêmes. La troisième raison nous poussant à manquer d’authenticité est le fait de penser que notre vrai « moi » ne vaut pas la peine d’être aimé. Nous n’arrivons pas à voir notre propre valeur parce que nous nous trouvons laides ou bêtes. Mais « nous gagnons de la valeur lorsque nous travaillons pour nous améliorer. Donc tant que nous faisons constamment des efforts dans ce sens, alors nous ne pourrons pas nous sous-estimer ».

La suite du résumé est ici.

What makes us girls

Si vous souhaitez lire l’ouvrage complet (en anglais) de Brittany Pettibone vous pouvez vous le procurer ici. En commandant ce livre sur Amazon et à partir de mon site, vous me permettez de toucher une modeste commission, sans pour autant payer plus cher, et ainsi de financer la maintenance et la mise à jour de ce site 🙂 Merci d’avance 😉

Ces articles peuvent également vous intéresser: A-t-on le droit de s’aimer? L’estime de soi chez la femme chrétienne et La femme idéale sommeille en chacune de vous.

Crédit photo:  Marie-Zélie.

7 réflexions sur “Ce qui fait de nous des femmes (et pourquoi cela vaut le coup) (1/2)

  1. Élise dit :

    Salut Thérèse ! Merci pour cette première partie de résumé qui donne bien envie de lire le texte integral ! Est-ce que l’anglais est assez accessible ? Je parle et comprends l’anglais courant, mais si le style devient un peu trop littéraire, je risque de me perdre un peu ! Ton avis ? Bon dimanche !
    É l i s e 🐝

    Aimé par 1 personne

  2. femmeapart dit :

    Bonjour Élise! Je pense que c’est assez accessible, car l’auteur livre vraiment un témoignage personnel, et raconte beaucoup d’anecdotes de sa vie. Il y aura peut-être certains mots ou expressions qui t’échapperont mais tu comprendras le sens global sans problème j’en suis sûre! Bonne lecture en tout cas, j’ai vraiment apprécié ce petit ouvrage pour ma part 🤗

    J'aime

  3. Élise dit :

    Ah super, merci pour ta réponse, Thérèse !
    Dis, j’aurais un conseil à te demander sur un sujet précis, est-ce qu’on peut se parler ailleurs qu’en commentaire ? ^ ^ D’avance merci !

    Aimé par 1 personne

  4. Élise dit :

    Merci beaucoup, c’est très gentil ! Alors je débute totalement sur Instagram, et crois-le ou non je ne sais pas comment envoyer un DM… Voilà.🙈
    Mais ce serait pratique ! ^ ^ Du coup je t’ai envoyé un mail à l’ancienne !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s