5 remèdes naturels pour soulager les douleurs des règles

Douleurs règles.png

Les conseils de cet article ne sont pas formulés pour répondre à des problèmes de santé quels qu’ils soient. Cet article vise à donner des conseils généraux et ne prend pas en compte les objectifs, situations ou obligations personnelles. Si vous avez des règles très douloureuses, vous devriez consulter un médecin ou un gynécologue.

Certaines femmes ont la chance de pouvoir être indisposées chaque mois sans aucun symptôme ni douleur particulière. Elles sont à envier, je dois dire 🙂 D’autres, au contraire, souffrent le martyre, ne peuvent pas sortir de chez elles et éprouvent vraiment des douleurs vraiment très fortes qui s’accompagnent parfois de vomissements ou autres désagréments. L’endométriose touche de plus en plus de femmes, et ce sujet est abordé de façon croissante par les médias. Cela permet de prendre conscience que non, beaucoup de femmes ne sont pas des « chochottes », mais elles ont à subir chaque mois des souffrances particulièrement difficiles à supporter.

Heureusement, il existe des remèdes naturels pour vous soulager et vous aider à passer cette période de façon un peu plus sereine et paisible. Bien entendu, les effets dépendront de chaque femme, mais également de l’intensité de leurs symptômes. Cependant, je vous livre dans cet article des petites astuces qui ne peuvent que vous aider. Vous le savez déjà, je préfère limiter la chimie et les médicaments autant que possible, alors je suis ravie que ces solutions naturelles calment mes douleurs. J’espère surtout que celles-ci vous seront utiles 🙂

1 – Faire du sport avant les règles

Je sais que cela peut paraître un peu bizarre, mais ce conseil a été très efficace pour moi. Généralement, avant d’être indisposées, nous traversons une période pas franchement agréable, durant laquelle nous pouvons être irritables, déprimées et surtout sans grande envie de faire quoi que ce soit. Donc, de façon assez logique, nous arrêtons ou diminuons notre activité physique, surtout si nous avons déjà de petites douleurs dans le bas ventre. Essayez de maintenir votre routine sportive quoi qu’il arrive, jusqu’à ce que vous soyez indisposée. Cela vous sera d’une aide précieuse pour rester en forme, ne pas trop gonfler et surtout avoir moins de douleurs lorsque les règles arriveront. En effet, le sport va vous aider à avoir une meilleure circulation sanguine, et favorisera un début de règles plus fluide et moins douloureux.

2 – Adaptez votre alimentation

De plus en plus d’études montrent l’impact de l’alimentation sur notre vie quotidienne et notre santé, y compris pendant les périodes où nous sommes indisposées, bien entendu. L’idéal est d’avoir un régime équilibré toute l’année, je vous en parlais d’ailleurs dans cet article. Mais juste avant et pendant vos règles, n’oubliez pas de boire beaucoup, et surtout bannissez tout ce qui est alcool, café et sucres industriels. Tous ces éléments ne vont pas vous aider à soulager vos crampes. En revanche, la plupart des médecins conseillent de manger des aliments riches en Vitamine D et en Oméga 3 (poissons gras, graines de lins, légumineuses, noix, amandes, légumes verts).

3 – La chaleur

Lorsque vous souffrez, si vous le pouvez, restez bien au chaud. Lorsque vous êtes à la maison, mettez-vous dans des vêtements confortables, allongez-vous dans votre lit ou calez-vous dans votre canapé. Munissez-vous de couvertures chaudes et préparez-vous une bouillotte. La chaleur soulage les douleurs et permet de se détendre. En parlant de cela, n’oubliez pas, lorsque vous avez des crampes, de bien respirer et d’essayer d’être la plus détendue possible. Cela peut paraître étrange, mais faire des exercices de respiration et veiller à ne pas vous crisper vous aidera à mieux gérer la douleur.

4 – L’huile essentielle d’estragon

Je vous en parlais dans cet article, je suis férue des huiles essentielles depuis que je les ai découvertes il y a quelques années. Pour soulager les douleurs de règles, vous pouvez appliquer une ou deux gouttes d’huile essentielle d’estragon sur le bas-ventre et masser. Vous pouvez également mélanger ces gouttes à des huiles végétales pour faciliter les mouvements. Prenez, si nécessaire, une goutte d’huile essentielle d’estragon directement sous la langue, cela fonctionne aussi. N’oubliez pas que les huiles essentielles ne sont pas adaptées à tout le monde (notamment les enfants et les femmes enceintes), renseignez-vous avant de les utiliser.

5 – Tisanes de mélisse, de camomille et de feuille de framboisier

Rien de tel qu’une bonne tisane pour se réchauffer, et être apaisée, dans ces moments difficiles. La mélisse est connue pour ses vertus anti-spasmodiques et apaisantes. La camomille vous aidera également à réduire le stress et le mal-être dû aux douleurs. La camomille peut également se prendre sous forme d’huile essentielle (vous pouvez la respirer par exemple). Pour les tisanes de feuilles de framboisier, elles peuvent être bues la semaine qui précède les règles pour plus d’efficacité.

Voici d’autres pistes à explorer, que je n’ai cependant pas expérimentées moi-même:

  • l’huile d’onagre, à prendre en gélules à partir de la deuxième moitié du cycle menstruel
  • l’infusion de persil
  • les séances chez l’ostéopathe

Et vous, connaissez-vous d’autres remèdes naturels pour soulager les douleurs des règles? Partagez-les en commentaire!

Ces articles peuvent également vous intéresser: Les portraits de l’été: Cécile, sage-femme et animatrice de formations Trésors de Femme et 3 remèdes maison qui peuvent changer votre vie.

Crédit photo: Pexels.

13 réflexions sur “5 remèdes naturels pour soulager les douleurs des règles

  1. CocoLiberty dit :

    Bonjour!
    Je connais très bien ces « douleurs » menstruelles. Parfois, je devais m’absenter 1 à 2h de mon travail car je ne pouvais pas tenir en place ! Il fallait que j’aille au fond de mon lit et dormir et …attendre patiemment !
    Maintenant, je n’ai plus mal du tout, (enfin, je sens un truc qui se passe dans mon ventre quand même, hein:)) depuis le jour où j’ai décidé de ne plus avoir mal et de devoir m’absenter du travail pour ça !
    Et bien, cela a marché !! Je pense que pour moi, ces « douleurs » étaient en grande partie « psychologiques » (même si c’est difficile à dire), j’ai réussi à « accepter » ce phénomène mensuel et à « l’accueillir » tous les mois. On peut dire que c’est « accepter » une partie de sa féminité non?
    Qu’en pensez-vous ?
    Par contre, je suis consciente que d’autres femmes souffrent pour de vrai et ne sont pas des chochottes.
    Et oui, le sport et la bonne alimentation aident beaucoup !
    Merci pour cet article 🙂

    J'aime

  2. femmeapart dit :

    Bonjour 😊 J’avoue que, pour ma part, mieux connaître mon cycle m’a aidée à mieux en vivre chaque période. Profiter des moments de pleine forme et créativité, savoir me reposer juste avant les règles, etc. Et je pense que l’apprivoiser de cette façon et mettre en place les petites astuces naturelles décrites dans l’article peuvent vraiment aider à se sentir mieux, même psychologiquement, ce qui peut aider physiquement aussi 😊

    Aimé par 1 personne

  3. Cyrille dit :

    Merci pour cet article.
    Voici mes astuces préférées:
    -une semaine avant le début des règles, faire une cure de poissons gras (vous parlez des oméga-3): sardine, maquereau, saumon…
    -en cas de douleur, faire une infusion de cannelle. Je déteste le goût, mais ça permet de réchauffer « par l’intérieur »
    -veiller à ne pas attraper froid, surtout par les pieds et le bassin
    -un peu tout le temps, manger souvent des fruits rouges, qui aide le sang à circuler et stimule sa production. Cela permet de moins souffrir, et d’être ensuite moins fatiguée après cette perte de sang.

    Aimé par 1 personne

  4. elizabethlejeune dit :

    En cas d’importantes douleurs, avec fatigue et troubles de l’humeur qui perdurent entre l’ovulation et les règles, il peut être utile de consulter un médecin (homéopathe ou phytotherapeute si possible, les autres ne vous écouteront pas forcément), surtout si vous avez en plus des problèmes d’acné ou de pilosité (au visage notamment). Comme pour moi, il peut s’agir du syndrome des ovaires polykistiques (amas de follicules stockées dans les ovaires, ne parvenant pas à s’evacuer pendant les règles). Normalement, cela se guérit avec de la teinture mère (difficile à trouver maintenant, mais cela fonctionne en dilution 4D ou 6D) d’armoise (artemisia) , gattilier (agnus castus) et camomille, en traitement pendant une vingtaine de jours du cycle, suivant les conseils du médecin, pendant plusieurs mois. N’hésitez pas à en parler à un bon médecin qui soigne par les plantes ! Cela pourrait vous changer la vie. 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. elizabethlejeune dit :

    Je vous recommande ces étirements http://www.leseclaireuses.com/bien-etre/5-exercice-a-faire-pendant-ses-regles.html. Je viens de les découvrir et de tester les 3 derniers proposés pendant mes 2 premiers jours de règles et ils ont été plus efficaces qu’un paracetamol !
    Sinon le massage à l’huile essentielle de lavande fine sur le bas ventre, en appuyant bien, position allongée, aide bien aussi je trouve. Mais, dans mon cas, pas autant que les étirements ☺️

    Aimé par 1 personne

  6. femmeapart dit :

    Merci beaucoup pour ces conseils! À tester une prochaine fois 🤗 Ce qui est sûr c’est que les étirements aident à se détendre et parfois on a bien besoin d’arrêter de crisper tout notre corps! Merci infiniment pour ce partage ☺️

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s