Être une Femme à part dans le monde d’aujourd’hui

FAP

Le 20 juillet 2019, je donnais une conférence à Solesmes à des mères de famille en pèlerinage. Vous pouvez retrouver l’enregistrement de la conférence ici. Pour celles qui le préfèrent, voici les notes écrites de cette intervention.

Si j’ai créé ce blog il y a 3 ans, c’est parce que j’étais persuadée qu’il existait un juste milieu vestimentaire entre les mini-jupes et les « sacs à patates ». Nous sommes toutes appelées à aller au Ciel, et, pour se faire, nous devons vivre notre foi dans tous les aspects de notre vie, y compris notre tenue vestimentaire. Si nous comprenions mieux l’importance de nos choix et de leurs impacts sur nous et sur les autres, nous aurions peut-être moins de difficultés à pratiquer, au quotidien, la modestie, et à veiller à la décence de nos vêtements.

Tâchons de rayonner ce que nous avons reçu!

1ère partie : « Être dans le monde sans être du monde » (Jean, XVII, 14)

Notre objectif étant d’aller au Ciel, nous ne pouvons pas être tièdes, nous devons aller à contre-courant de l’époque actuelle. D’où le nom Femme à part (pour plus de détails, vous pouvez relire cet article).

A – Être un témoin de l’Évangile
Nous devons être cohérentes avec notre foi, et la manifester. Ne laissons pas « la lampe sous le boisseau ». Nous pouvons convaincre avec nos idées, mais aussi par notre attitude, nos vêtements, nos choix. Cela peut interpeller et aider les gens à se poser des questions, et à s’intéresser à la religion catholique. N’oublions pas que le monde n’est pas notre boussole. La société actuelle est entre les mains du diable, on le voit dans toutes les lois anti-catholique, anti-famille. Les magazines de mode non plus ne sont pas notre repère. Ne lâchons rien, n’ayons pas peur d’être chrétiennes jusqu’au bout. Préférons prendre Notre-Dame pour modèle.

B – Notre vêtement, notre étendard
Notre habit est comme un uniforme. Il doit être cohérent avec notre nature profonde et évidemment avec notre foi et notre vocation à la sainteté. Pour être respectée, il faut s’habiller de façon respectable. À l’heure actuelle on inverse les choses: je me fonds dans la masse et j’imite, par honte ou par faiblesse, ou pour ne pas me sentir seule. Il faut avoir le courage de ses idées. On peut être à la mode tout en restant décente (pour plus de détails, vous pouvez relire cet article).

2ème partie : L’importance du vêtement et de la modestie

A – Un vêtement voulu par Dieu, un vêtement symbolique
Dans le récit de la Genèse, on voit que Dieu prend le temps de rhabiller Adam et Ève avec de beaux vêtements. Comme le dit le Père Jean-Dominique, « Est-il dès lors permis de voir dans le vêtement un détail insignifiant de la vie humaine? Si le Dieu trois fois saint s’occupe d’un élément apparemment aussi secondaire, c’est que celui-ci lui tient particulièrement à cœur« . L’habit fait le moine! Il est un symbole, un reflet de ce que nous sommes, de nos valeurs et de notre personnalité (cf. préparation pour un entretien d’embauche par exemple). Nous devons prendre conscience de l’importance des symboles et de ce que l’on montre au monde (premières impressions). On ne peut pas dire une chose, faire son contraire, et montrer encore autre chose. Cette cohérence permettra également de se sentir bien et d’avoir confiance en soi.

B – Une femme qui se dévoile brise son mystère
Pour plus de détails, vous pouvez relire cet article.

3ème partie : Applications concrètes

A – Modestie, morphologie & élégance

Inutile de se ridiculiser. Certaines modes ont évolué, mais il faut garder la modestie et la pudeur (il y a des règles qui ne changent pas). Concernant le pantalon, vous pouvez relire cet article, celui-ci ou celui-là. Pour savoir comment pratiquer la modestie au quotidien, rendez-vous ici. Cela permet de canaliser notre nature humaine blessée par le péché originel, qui cherche toujours à transgresser les interdits et à dépasser les limites. Et d’autant plus en tant que femmes qui sommes davantage portées à la séduction, à la sensualité, c’est notre nature qui est faite ainsi et il faut donc être très prudentes et strictes sur ces limites. Il faut également aider les hommes à rester chastes. Je vous encourage également à lire cet article intitulé La décence se mesure-t-elle en centimètres?

Essayons de mieux nous connaître pour mieux nous mettre en valeur, naturellement, sans artifices et sans provocation. Pour plus d’informations, rendez-vous sur cette page. « Il vaut mieux être détestée pour ce que vous êtes, qu’être aimée pour ce que vous n’êtes pas » (A. Gide). « Soyez vous-même, les autres sont déjà pris » (O. Wilde). Il faut voir les possibilités au lieu de se cantonner aux limites, avoir le courage de ses idées et accepter sa beauté, car chacune est différente.

Concernant l’importance du beau et de l’élégance, je vous invite à relire cet article et celui-ci.

B – Pour la suite
Commencez par comprendre votre silhouette et votre morphologie. Partez de ce que vous avez, de ce que vous êtes, et voyez ensuite ce qui doit être changé, mis de côté, ou juste amélioré. Vous pouvez faire du tri dans vos placards ou juste un peu de couture. Si vos moyens sont limités, n’hésitez pas à aller sur Vinted ou dans des braderies. Cherchons à être de vraies femmes, à regarder de belles choses et nous en inspirer. Il est plus facile de faire certains choix vestimentaires lorsque l’on se sent nombreuses, aidées, soutenues etc. Il faut savoir nous dire les choses sincèrement mais avec tact, jamais devant tout le monde.

Conclusion

On peut être belle, intelligente, courageuse tout en restant fidèle à notre vocation telle que voulue par Dieu, quel que soit notre état (mariée, religieuse…). Chaque acte a son importance, le fait de s’habiller aussi. Quoi que le monde nous dise aujourd’hui, on peut être une femme belle, vertueuse, épanouie tout en respectant notre vocation et en préservant notre identité féminine. Nul besoin d’être parfaite! Et pour terminer sur une citation de Gertrud von Le Fort s’inspirant elle-même de Saint Augustin : « Sois une vraie femme et fais ce que tu veux ».

Retrouvez l’enregistrement de la conférence ici.

Crédit photo: Pexels.

2 réflexions sur “Être une Femme à part dans le monde d’aujourd’hui

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s