Petit éloge de la femme au foyer

Femme au foyer

Comme je le disais dans cet article, le statut de femme au foyer est, en règle générale, complètement dénigrée par la société actuelle. Les mères ne sont pas encouragées à rester dans leur foyer, que ce soit financièrement ou moralement. Lucie Choffrey l’explique très bien dans son livre L’effroyable imposture du féminisme, nombreuses sont les femmes qui se font traiter de paresseuses, de profiteuses ou d’entretenues parce qu’elles décident, par elles-mêmes, de privilégier leur famille plutôt que leur carrière professionnelle. Je vous propose aujourd’hui un florilège de citations autour du dévouement et du rôle crucial des mères au foyer. Nous leur devons tous beaucoup, travaillons, autant que possible, à améliorer leur statut, leur image, et à les remercier et encourager autant que possible 🙂

« Elle s’en remet complètement à Dieu, disant avec Marie « Ecce ancilla Domini, voici la servante du Seigneur ». Mais tandis que la terre n’a qu’à se soumettre passivement à la semence, quoiqu’elle doive accepter d’être labourée  et hersée, le sacrifice est essentiel à la soumission de la femme. Une femme est capable de supporter de plus grands sacrifices que l’homme; l’homme est plus apte à devenir un héros dans les moments où le courage s’exalte avec force, avec passion. Mais la femme montre son héroïsme dans les années, les mois, et même les secondes de la vie quotidienne, la répétition même de ses occupations les rendant fastidieuses. Ce n’est pas seulement ses jours mais aussi ses nuits, pas seulement son esprit mais aussi son corps qui doivent partager le calvaire de la maternité. Elle a donc une plus grande compréhension de la Rédemption que l’homme, car, lorsqu’elle donne la vie, elle se rapproche de la mort » –  Mariés devant Dieu, Monseigneur Fulton Sheen.

« La femme, coopératrice cachée, représente un autre aspect du don de Dieu; elle représente naturellement le côté intérieur, le cœur qui se donne et qui sait recevoir. Les œuvres de la femme gardent le mystère d’une pure coopération. C’est l’œuvre cachée qui manifeste le mieux le mystère féminin, qui fait saisir l’importance de la femme, non comme pilier visible, mais comme pilier invisible de l’histoire. Quels que soient l’aspect du don, il est l’anéantissement de la personne jusqu’à devenir l’instrument du Très-Haut » – Abbé R.

« Si l’homme se prolonge dans le monde par l’outil, la femme le fait par le don de soi. Dans son être-même, elle est liée aux rythmes de la nature, accordée à l’ordre qui régit l’univers. C’est par ce don que toute femme est virtuellement mère et porte au fond de son âme le trésor du monde » – La femme et le salut du monde, Paul Edmokimov.

« On parle beaucoup aujourd’hui de la participation active de la femme à la vie publique, mais l’on pense peu à l’activité indirecte qu’elle exerce en tant que mère et épouse, à travers son mari et ses enfants » – Monseigneur Straubinger

« Une bonne mère brille et illumine toute la maison de sa splendeur. Entourée de ses enfants, elle dirige ses pensées vers le Ciel, et ils peuvent voir comment elle adresse ses prières à Dieu » – Saint Antoine Marie Claret

« La mère est le feu; les enfants sont la lumière. À la clarté dont la lumière brille, nous savons combien le feu est fort » – Anonyme

« La femme se perd quand elle oublie qui elle est. La femme est principalement épouse et mère. Elle doit ouvrir un espace et offrir sa protection, mais pas seulement dans les limites étroites de la famille: nous pouvons être compagnes et mères de toutes les personnes qui pénètrent dans notre monde » – Costanza Miriano

« Quand Dieu établit son autel dans le cœur d’une mère, tout le foyer devient son temple » – Gertrude von Le Fort

« Mères, rendez-vous chaque jour plus dignes de ce doux nom, de par votre formation et votre culture. Donnez au monde des mères grandes, héroïques, qui forgent des foyer qui méritent un tel nom » – Eduardo Pavanetti

« Une épouse fidèle à son devoir a un rayonnement dans son foyer, aussi bien sur ceux auprès desquels elle exerce une autorité que sur les visiteurs » – Abbé Patrick Troadec

« Tandis que le mari est le maître, le défenseur, le pourvoyeur de la maison, l’épouse doit être le charme qui rend le nid délicieux, l’aimant qui attire vers lui, le lien qui y rattache les cœurs; elle doit posséder un pouvoir de cohésion d’autant plus irrésistible qu’il agit mystérieusement, par l’intérieur » – Abbé Grimaud, L’épouse, attrait du foyer

« Pour déstabiliser cette sale société occidentale ?… Ce n’est pas difficile : il suffit de déstabiliser la Femme. La Femme, clé de voûte de toute société… Il suffit de sortir la Femme de son temple : la maison, la famille, qui ne tient debout que par elle… Il faut la persuader qu’elle y est exploitée, avilie. Il faut la désaccoupler. Il faut la banaliser, lui retirer l’enseignement et l’éducation de ses enfants qui deviennent alors proie facile pour le vice et les pires utopies. Et ce sera la crise de la moralité…! Il faut la jeter en vrac sur le marché du travail ce qui fera baisser le prix de la main d’œuvre et amènera le chômage et la crise économique, donc désordre et ruine de la société » – Henri Vincenot

« La femme chrétienne exerce dans ce siècle un véritable apostolat au sein de la famille. Avec ses conseils et ses paroles percutantes, et par son exemple, la piété et la paix règnent dans le sanctuaire domestique » – Père Francisco Schouppe

« La femme est le cœur de la famille: elle peut et doit revendiquer la royauté de l’amour, car elle lui revient » – S. S. Pie XI

Ces articles peuvent également vous intéresser: Faut-il être parfaite pour être une femme à part? et « Femmes, soyez soumises à vos maris ».

Crédit photo: Shutterstock.

7 réflexions sur “Petit éloge de la femme au foyer

  1. ohpause dit :

    Bonjour 😊 dans l’absolu je pense qu’il n’y a rien de mieux pour un enfant (surtout en bas âge ) d’avoir une maman « au foyer « …dans la réalité d’AUJOURD’HUI être au foyer = dépendance financière mari= tensions dans le couple = problèmes. Ce n’est que mon avis. Bonne journée !

    J'aime

  2. flosartium dit :

    Ah, tiens, encore une citation de ce vieux néo-païen fondu d’ésotérisme qu’est Vincenot. Ça fait quand même bizarre sur un blog catholique…

    (Par ailleurs les romans de Vincenot atteignent un très haut degré de n’importe quoi historique, donc je n’irais pas les citer dans un contexte sérieux)

    J'aime

  3. femmeapart dit :

    Bonjour, Je ne vois pas en quoi être dépendante financièrement de son mari crée systématiquement des tensions! Si chacun travaille à sa manière pour le bien commun de la famille, il n’y a pas de raison que cela pose problème.

    Aimé par 1 personne

  4. femmeapart dit :

    Merci pour l’info, mais le fait de citer simplement l’une de ses phrases, que je trouve particulièrement juste par ailleurs, ne veut pas dire que je valide toute sa production littéraire ou même sa vie.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s