Être une femme forte et avoir du courage

Courage

D’après le dictionnaire Larousse, le courage se définit comme « la force de caractère qui permet d’affronter le danger, la souffrance, les circonstances difficiles. Le courage, c’est aussi entreprendre une tâche avec ardeur. Le courage, c’est encore avoir l’énergie, la force et l’envie de faire une action« . De nos jours, une femme forte est une femme qui domine l’homme, qui ne jure que par son indépendance et qui n’a besoin de personne pour s’accomplir professionnellement et socialement. La définition de la femme forte dans le Livre de Proverbes n’est pas tout à fait la même, nous allons le voir. Une femme chrétienne doit-elle être forte? Comment se manifeste son courage? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Si nous revenons à la définition du dictionnaire que je vous donnais au début de l’article, nous voyons bien que le courage est indissociable de l’action. Avoir des principes, c’est bien. Les mettre en pratique, c’est mieux! La société dans laquelle nous vivons est tellement éloignée des principes chrétiens de foi et de morale, que nous pouvons être tentées de tout laisser tomber pour nous fondre dans la masse. Ou bien de tergiverser sur certains de nos principes afin de ne pas nous sentir trop marginales, en quelque sorte. Mais, justement, « le courage, c’est d’être vous-même chaque jour dans un monde qui vous dit d’être quelqu’un d’autre » (anonyme). Cela se manifeste dans les petites choses comme dans les grandes, au quotidien: dans nos choix de vie, nos vêtements, notre façon de parler et de nous amuser, notre manière de nous comporter avec notre prochain, la pratique de notre foi.

Être une femme forte, ce n’est pas écraser les autres ni se targuer d’être capable de tout faire toute seule. La femme forte décrite dans le Livre des Proverbes (j’en parle ici), est une femme soumise à Dieu, qui fait le bien, est fidèle à la vérité et se donne aux autres sans compter, sans se plaindre ni tomber dans la vanité. Elle a une grande force morale, agit malgré les difficultés, et ne rechigne pas devant la souffrance. Elle n’est ni paresseuse, ni lâche. Comme le dit le Père Zannini, « Dieu a donné à chaque femme une vocation propre. La sagesse serait de la chercher, de la trouver, et une fois trouvée, de l’accomplir avec amour et courage pour se sanctifier par elle au quotidien de sa vie » (retrouvez des extraits de son livre ici). La société dans laquelle nous vivons pousse les femmes à être des hommes comme les autres, sans chercher à développer leur singularité et à la mettre au service des autres.

Marguerite Yourcenar disait: « Tous nous serions transformés si nous avions le courage d’être ce que nous sommes » et je ne peux que lui donner raison. Cela peut parfois coûter d’être fidèle à ses principes, surtout quand nous devons nous battre un peu sur tous les plans (la foi, la morale, les choix vestimentaires). C’est Leah Darrow, ancienne mannequin à la conversion époustouflante (je vous parle de son livre ici), qui dit que « la modestie demande du courage, parce qu’elle va vraiment à contre-courant de la culture actuelle ». Cela rejoint aussi les propos d’Helen Andelin dans son ouvrage L’univers fascinant de la femme: « Il faut du courage moral (…) pour exprimer nos opinions quand elles sont impopulaires, pour tenir nos idéaux et nos principes (…) et pour ne pas laisser les autres nous mener« .

Ainsi, une femme forte et courageuse n’est décidément pas celle qui écrasera les autres, ni celle qui n’aura d’autre objectif que de se suffire à elle-même. Non, la femme forte est celle qui restera humblement à sa place, celle qui saura se donner sans compter tous les jours de sa vie, celle qui sera capable de prendre des décisions difficiles, pour son bien et celui de son âme, celle qui aura le courage de lutter contre ses défauts, celle qui aura du cran dans les épreuves de la vie, celle qui saura se confier au Seigneur et puiser son courage dans la prière, celle qui aura l’humilité de se faire aider par d’autres lorsque cela est nécessaire, celle qui aura la force de rester elle-même, de ne pas lâcher ses principes et de rester une vraie femme chrétienne, quoi qu’on lui dise.

Et pour vous, qu’est-ce qu’une femme forte et courageuse? Dites-moi tout en commentaire!

Ces articles peuvent également vous intéresser: Petit éloge de la féminité et Femmes, ne soyez pas tièdes!

Crédit photo: Adobe Stock.

Une réflexion sur “Être une femme forte et avoir du courage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s