Le secret d’une femme heureuse

Secret femme heureuse.png

Une femme heureuse, c’est une bonne chrétienne. Nous venons de Dieu, Il nous a donné l’existence; à nous de retourner à Lui en nous abandonnant à sa Providence. Que ce soit dans les occupations quotidiennes, dans les épreuves et les joies, ou dans l’amour du prochain, le Révérend Père Joseph Schrijvers nous propose, dans son livre intitulé Le don de soi, des moyens concrets et simples pour devenir une femme heureuse, c’est-à-dire une bonne chrétienne. Je vous propose aujourd’hui quelques extraits de son ouvrage, afin de vous donner plusieurs pistes qui vous aideront à développer une vie entièrement donnée à Dieu, pleine d’amour et de dévouement. C’est l’une des conditions du bonheur!

« Se donner à Dieu de tout son cœur, faire sa volonté et s’abandonner à sa Providence, tel a été le secret de la sainteté de tous les justes. L’âme qui cherche ailleurs ou au-delà se trompe et s’égare ».

« Heureuse l’âme qui s’est livrée à Jésus simplement! Car Jésus se donne à son tour, il s’établit en maître dans l’âme qui l’aime. Il prend en main ses intérêts, il la dispense de tous les soucis qui absorbaient son attention, il la défend contre tous ses ennemis, la délivre de toutes les sollicitudes, la préserve de tous les dangers et ne lui demande en retour que le don de son cœur ».

« Se sanctifier, c’est donc se donner à Dieu au moment présent par un acte d’ardent amour, s’abandonner à lui pour faire sa volonté, dans la mesure de ses forces et de ses lumières, lui laissant le soin de disposer de sa créature comme il l’entend, lui livrant le passé et l’avenir, le chargeant de tout prévoir, de tout disposer, de tout réparer ».

« Le don de soi est la pratique de toutes les autres vertus. Sans s’attacher à aucune en particulier, l’âme qui se livre à Dieu est prête à tout moment à les appliquer toutes et dès que Dieu le lui demande, elle les pratique généreusement. Elle est humble, sachant bien que, lorsqu’elle aurait tout donné à Dieu, elle serait encore une servante inutile. Elle est mortifiée, embrassant gaiement toutes les croix que Jésus lui présente. Elle est pure, vivant ici-bas suivant son état, dégagée de toute attache aux jouissances de la terre. Elle est zélée, consacrant à la gloire de Dieu et à l’honneur de son nom tous les instants de sa vie. Elle est généreuse, s’étant oubliée une fois pour toutes, et se livrant totalement à chaque instant, elle ne songe plus qu’aux intérêts de Jésus ». 

« Quand on veut aimer Dieu, il faut avoir le courage de s’oublier soi-même et se livrer à lui sans calcul, sans arrière-pensée ».

« Aimer, s’oublier, se dévouer, voilà le don de soi, voilà la perfection! Vie idéale! Vie infiniment délicieuse que les anges pourraient nous envier! Se dévouer aux autres en s’oubliant soi-même, s’oublier pour mieux aimer Jésus: aimer en s’oubliant et en se dévouant, quelle destinée plus heureuse peut échoir à un pauvre mortel? »

« Divine mère, enseignez-nous la simplicité. Faites que nous redevenions enfants à votre école. Que nous ne sachions plus autre chose que cette entière donation de nous-mêmes à Dieu, cet acte simple et spontané de notre cœur se jetant dans les bras de Jésus et lui disant sa fidélité. Aimer Jésus, faire sa volonté, tout accepter de sa main, voilà, bonne mère, quel sera notre secret comme il a été le vôtre. Jésus et vous, ô bonne mère! vous vous chargerez du reste. Vous prendrez sur vous nos sollicitudes et nos préoccupations, vous pourvoirez à tous nos besoins, vous nous dégagerez de toutes les difficultés, surtout vous nous pardonnerez sans cesse nos infidélités. Notre rôle à nous se bornera à vous aimer, à vous le redire sans cesse et à nous laisser envahir par votre amour« .

Ce petit livre regorge de conseils pratiques pour apprendre à s’oublier et se donner, dans les joies ou dans les épreuves. Il est à lire ou à relire, et, surtout, à méditer et à appliquer au quotidien. Le don de soi est source de bonheur!

Le don de soi.png

Si vous souhaitez lire l’ouvrage complet du R. P. Joseph Schrijvers, vous pouvez vous le procurer ici. En commandant ce livre sur Livres en famille et à partir de mon site, vous me permettez de toucher une modeste commission, sans pour autant payer plus cher, et ainsi de financer la maintenance et la mise à jour de ce site 🙂 Merci d’avance 😉

Ces articles peuvent également vous intéresser: Le privilège d’être des femmes: l’extraordinaire pouvoir du don (1/2) et Être une femme chrétienne aujourd’hui: le devoir familial (2/3).

Crédit photo: Julia Engel.

4 réflexions sur “Le secret d’une femme heureuse

  1. Annaëlle dit :

    Bonjour Thérèse,

    Merci pour cet article inspirant. J’ai commandé l’ouvrage « Le Don de Soi » ainsi qu’un autre livre mentionné dans un précédent article (« Humilité et Patience » de W. B. Ullathorne). J’ai hâte d’en démarrer la lecture. Je suis d’accord avec vous, le don de soi est la base de toutes les autres vertus.

    Aimé par 1 personne

  2. Marie dit :

    Bonsoir,
    Merci pour ce très très bel article.
    Comme Annaëlle, je vais me laisser « tenter » et je vais commander le livre.
    Les quelques passages que vous nous avez proposés sont si vrais, si beaux… Le véritable bonheur est vraiment à portée de mains !
    Merci pour tout ce que vous faites et que Dieu bénisse votre travail !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s