Sauver la société de la féminité toxique

Feminite toxique

Voici quelques extraits du livre de Carrie Gress, Anti-Mary exposed : rescuing the Culture from toxic femininity.

« A la fin des années 1960, un petit groupe d’américaines réussit à convaincre une écrasante majorité du pays, que détruire la plus essentielle des relations, celle entre une mère et son enfant, était nécessaire pour permettre aux femmes de vivre de façon productive et heureuse. Du gâchis de cette relation, suivi du déclin de la famille entière, notre culture autrefois pro-vie devint pro-style de vie, acceptant tout ce que bon lui semblait. Soixante millions d’avortements plus tard, les femmes ne montrent aucun signe de santé, de bonheur, ni d’épanouissement. Le nombre croissant de divorces, la dépression, l’anxiété, les maladies sexuellement transmissibles et l’abus de drogues, pointent tous vers la même réalité : les femmes ne sont pas plus heureuses, elles prennent simplement plus de médicaments« .

Dans un tel contexte, nous avons le devoir de réagir et de restaurer une culture mariale. « L’antidote est évidemment Marie, mère de Dieu, largement connue comme étant la femme la plus puissante du monde et la source qui nous fait croire que toute femme doit être traitée avec dignité. Elle est notre phare, le modèle de toutes les vertus et qualités – pureté, humilité, bonté, beauté – opposées à la force sinistre qui envoûte tant de femmes. Elle est le parfait modèle de la femme chrétienne, qui désire être une mère spirituelle pour tous, nous conduisant à son fils et à l’accomplissement de nos plus profonds désirs ».

« Les femmes ont toujours voulu l’égalité et le respect, mais notre culture ne cherche pas cela à travers la grâce de la Sainte Vierge ; au contraire, notre culture recherche l’égalité et le respect à travers les vices de Machiavel : colère, intimidation, crises, harcèlement, émotions brutes, et absence de logique.  (…) Le démon sait que toutes ces marques de l’Anti-Marie (rage, indignation, vulgarité, et orgueil), court-circuitent les plus beaux dons d’une femme : sagesse, prudence, patience, paix inaltérable, intuition, capacité à tisser ensemble les différents liens de la société, et à avoir une relation profonde avec Dieu. Au lieu de cela, le père des mensonges promet pouvoir, célébrité, fortune, et plaisirs vains et stériles ».

« L’une des raisons pour lesquelles, de nos jours, Notre-Dame est largement négligée, est que le type de pouvoir qu’elle nous donne n’est pas habituel dans notre culture : elle n’est pas cassante, péremptoire, ou intimidante ; elle ne proteste pas à moitié nue dans la rue (…). Son approche est bien différente. Les vertus de Notre-Dame sont l’exact opposé de ce que le monde promeut depuis des dizaines d’années. Peu de personnes sont prêtes à dire aux femmes d’être obéissantes, humbles, soumises et douces, c’est peut-être pour cela que l’on n’entend pas souvent ce discours ».

« Finalement, les désirs profonds du cœur d’une femme sont d’être belle, d’être féconde, d’être respectée dans leur dignité, et, surtout, d’être reconnues et aimées. Marie est le parfait exemple de la façon dont tout cela arrive à ceux qui sont aimés de Dieu et ont une authentique relation avec Lui. Vivre le catholicisme offre tout cela aux femmes ».

Anti mary

Si vous souhaitez lire l’ouvrage de Carrie Gress (en anglais), vous pouvez vous le procurer ici. En commandant ce livre sur Amazon et à partir de mon site, vous me permettez de toucher une modeste commission, sans pour autant payer plus cher, et ainsi de financer la maintenance et la mise à jour de ce site 🙂 Merci d’avance 😉

Ces articles peuvent également vous intéresser : Être une Femme à part dans un monde féministe et Les femmes sont-elles supérieures?

Crédit photo: Pexels.

3 réflexions sur “Sauver la société de la féminité toxique

  1. Anwen dit :

    La femme… Pauvre créature, née pour aimer et toujours empêchée de remplir cette fonction sainte ! Vouée par ce monde corrompu, aveugle, à une existence tourmentée, cherchant toujours ce bonheur promis et légitime, et n’y arrivant jamais. Etrangère, comme égarée, dans un monde indigne d’elle, qui a commencé par la méconnaître ou par en abuser, et qui ne cherche plus de satisfactions, aujourd’hui, que dans la licence dégradante, le luxe ridicule, l’ambition absurde ou la domination féroce.
    Que tout cela est loin des joies pures que la jeune fille rêve encore, dans son ignorance de la corruption qui l’entoure !
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/06/origine-du-mystere-de-limmaculee.html

    J'aime

  2. Sancenay dit :

    Le Professeur Xavier Martin a écrit à juste raison que la France était « abîmée ». C’est même le titre d’un de ses remarquables ouvrages.( « La France Abîmée » Editions DMM 2009)
    Au-delà de la France chrétienne mise à mal , c’est l’humanité même qui est mortellement blessée , et en tout premier lieu sa source et son parfait sanctuaire que constitue la féminité authentique.
    Pour restaurer ces piliers de l’ordre naturel , il faudra que les hommes retrouvent leur vocation première : celle de la protection des femmes et des enfants.Il y a du boulot pour les jeunes générations ! Ne vous dispersez-pas dans des querelles secondaires, d’égo, de clochers ou de vains partis car « Il est plus tard que tu ne penses. »

    ps: bravo et merci pour votre site salutaire de la part d’un jeune « patriarche  » non repentant.

    Aimé par 1 personne

  3. femmeapart dit :

    Merci pour votre soutien et pour cette recommandation de lecture ! Oui, je suis convaincue que si l’homme reprend sa place et que la femme reprend la sienne cela arrangera déjà certaines choses…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s